Retour de la Protection Civile à Ghlin – Une nécessité pour la sécurité des Wallons !

L’accident d’un camion-citerne survenu sur l’autoroute E19 le 9 octobre à hauteur de Nimy a une nouvelle fois mis en lumière les difficultés liées à la fermeture de la caserne de la protection civile de Ghlin.
En effet, pour identifier la toxicité du produit répandu sur la chaussée et ainsi prendre les mesures d’évacuation adéquates, les pompiers ont dû attendre près de trois heures l’arrivée sur place des agents de la protection civile en provenance de Crisnée, qui disposent du matériel de mesurage nécessaire.
Si la caserne de Ghlin était toujours active, un temps précieux aurait été gagné pour prendre les mesures d’évacuation nécessaires.
Avec la réforme de la protection civile, les Wallons sont clairement pénalisés. Le territoire  wallon n’est, en effet, plus couvert de façon optimale par la protection civile. En particulier la province de Hainaut où 50 % des sites Seveso wallons sont implantés.
Aujourd’hui, la Province de Hainaut souhaiterait acquérir l’ancien site de Ghlin pour y développer un centre de formation aux métiers de la sécurité et ainsi, permettre le retour d’une antenne de la protection civile.
J’interpellerai le Ministre de l’Intérieur à la Chambre, Pieter De Crem, quant à cette proposition de la Province, afin de permettre le retour rapide d’une antenne de la protection civile à Ghlin.
Il est inadmissible que la sécurité des habitants de notre région soit lésée à ce point.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.