Mon bilan

slide1_iMac1Cela fait maintenant 9 ans que j’ai le privilège de siéger au sein de la Chambre des Représentants en tant que député fédéral, élu sur la liste de notre province de Hainaut.

Après deux législatures où j’ai pu exercer mon mandat dans la majorité parlementaire avec le groupe socialiste, je consacre désormais toute mon énergie à dénoncer les politiques antisociales du Gouvernement Michel, mais aussi à proposer une alternative.

Comme vous le savez, la Belgique est désormais dirigée au niveau fédéral par un gouvernement MR/NVA d’ultra-droite qui impose une politique d’austérité et des mesures d’économie qui pénalisent la grande majorité de nos citoyens. Le recul de l’âge de la pension, le saut d’index, la hausse de la TVA et des accises, les coupures budgétaires dans les services publics, notamment les soins de santé et la sécurité, sont autant d’exemples d’une politique libérale et anti-sociale que je dénonce avec force.

Actuellement membre de la commission Intérieur, mais aussi de la sous-commission Sécurité nucléaire, les questions de sécurité sont au coeur de mon action à la Chambre des Représentants. Dans un contexte de menace terroriste permanente, mon travail au sein de ces commissions est plus que jamais nécessaire, utile et passionnant. Je veille autant que possible, dans l’intérêt général et pour la sécurité de notre pays, à être constructif et proposer des solutions efficaces qui dépassent les clivages simplistes gauche-droite. La sécurité de nos concitoyens est un enjeu beaucoup trop important. Dans ce débat, je suis convaincu qu’il ne faut pas céder aux tentations du « tout sécuritaire  » en sacrifiant nos libertés. Il convient d’être attentif à trouver le juste équilibre entre les deux sinon nous courons le risque, au motif de renforcer notre sécurité à tout prix,  de perdre sur les deux volets.

Au travers de ce blog , vous avez ainsi la possibilité de prendre connaissance de mon action politique et parcourir les principaux dossiers sur lesquels je m’ investis depuis le début de mon mandat en 2007. Il s’agit à mes yeux du juste de devoir de transparence et d’information qu’un élu doit à ses électeurs et aux citoyens.

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Mon action parlementaire en chiffres

Au-delà de ces dossiers, mon action parlementaire depuis c’est aussi :

Pour la législature 2010-2014 :

– soutien de 22 projets de loi issus de la Ministre de l’Intérieur ;

– dépôt de 20 propositions de loi ;

– dépôt de 12 propositions de résolutions ;

190 questions écrites ;

28 questions orales.

Pour la législature 2014-2019 :

Après deux années de mandat, 24 propositions de loi et résolutions ont été déposées, 90 questions écrites et  54 questions orales.

Les questions parlementaires sont le reflet des préoccupations des citoyens et des problèmes de société qui nous entourent. Elles gravitent essentiellement autour des thèmes relatifs à la sécurité, l’emploi, l’amélioration de notre cadre de vie, la qualité des transports et la protection des consommateurs.