Ce matin, j’ai appris que le Gouvernement wallon allait abandonner l’idée d’implanter un circuit motos à Dour.  C’est un grand soulagement pour beaucoup d’habitants des villages de Thulin, Elouges et Hainin qui risquaient vraiment de subir de grosses nuisances en cas de finalisation de ce projet.

Cette décision est aussi et surtout la victoire de tous les citoyens qui se sont massivement mobilisés pour faire entendre leur point de vue.  Je salue leur engagement, l’énergie qu’ils ont déployée, à titre purement bénévole.  J’y vois la preuve qu’il y a un potentiel énorme de mobilisation dans ma région, si on arrive à motiver les citoyens pour une cause auquel ils croient profondément !

Je sais que beaucoup d’amateurs de motos seront déçus, je peux les comprendre, mais ils doivent aussi comprendre qu’il était difficile pour des centaines de riverains de devoir subir le bruit de motos s’exerçant dans leur jardin pratiquement tous les jours de l’année.  En plus, il n’y avait aucun dossier économique solide derrière le projet et aucune démonstration quant-à la viabilité du circuit.

Je ne pouvais donc absolument pas soutenir cette idée.

D’autant plus que la Région wallonne compte redévelopper le circuit de Mettet qui existe depuis des décennies !  Il y a aussi de gros investissements réalisés à Francorchamps.  Est-il vraiment nécessaire d’avoir 3 circuits dans une petite région comme la Wallonie ?  Je ne le pense pas…

Voici le communiqué de presse que j’ai envoyé conjointement avec mon collègue de Dour.  La position étant la même pour les deux communes, il me semble qu’il était normal d’avoir également une communication identique qui traverse les clivages politiques.

Communique de presse des Bourgmestre de Dour et d’Hensies.

C’est avec satisfaction que nous apprenons l’abandon du projet de réalisation d’un circuit moto à Dour-Thulin.

Nous obtenons en effet confirmation des options prises par les cabinets André Antoine et Rudy Demotte en ce qui concerne ce projet de révision du plan de secteur en vue d’installer un circuit moto.

Le Ministre Antoine confirme par courrier aux candidats promoteurs du circuit les éléments suivants :

« les conseils communaux de Dour et d’Hensies se sont prononcés sur la poursuite de l’inscription des zones d’activité économique moyennant la suppression du circuit »

« des investisseurs sont intéressés par le développement de projets économiques compatibles avec la destination actuelle du plan de secteur et la procédure en cours empêche le développement de ces projets »

« Compte tenu de l’ampleur de l’opposition des habitants de ces deux communes, un consensus se dégage quand au maintien des zones d’activités économiques sans le circuit. Il n’est pas certain, sur le plan de la sécurité juridique, que la procédure en cours puisse être poursuivie pour concrétiser cette option. »

« compte tenu de ces éléments il a été convenu entre les cabinets Antoine et Demotte d’organiser un groupe de travail pour trouver un site alternatif pour l’implantation d’un circuit de moto. Ce groupe devrait se réunir début 2009 ».

Notre volonté commune est maintenant de travailler rapidement au développement économique de cette zone qui, pour rappel, est l’une des dernières grandes zones industrielles disponible sur notre région.

4 réponses
  1. Mylène
    Mylène dit :

    « Un potentiel énorme de mobilisation dans ma région, si on arrive à motiver les citoyens pour une cause auquel ils croient profondément ! »
    et c’est vrai aussi pour les participations aux évènements plus agréables comme les diverses animations qui germent ça et là dans nos villages (dernièrement le chouette we de légendes d’Hainin par ex.). Merci maïeur pour votre courageux soutien.

  2. Xtophe
    Xtophe dit :

    Moi, ce combat me laisse quelques aigreurs : il aura fallu quelques années pour qu’enfin, on semble se rendre compte des faiblesses du projet. des promoteurs fantomatiques, un dossier économique tellement mince qu’il était quasi transparent. Des ambitions autant fantaisistes qu’étonnantes (on a évoqué 300 emplois à la naissance du projet… ou le double). Des années…

    Autre élément perturbant dans la communication des cabinets, cette phrase : « Compte tenu de l’ampleur de l’opposition des habitants de ces deux communes, un consensus se dégage (…) ». Citer comme unique raison de l’abandon du projet, l’opposition des habitants, cela peut paraître un peu… faible. Oui ! l’opposition était vive, mais on semble oublier, dans ce communiqué, que le projet n’a jamais été qu’un ramassis d’à-peu-près étayés par des ambitions loufoques… C’est peut-être aussi à cause de cela que la baudruche s’est dégonflée…

    Dernier élément qui en laissera plus d’un songeur : « (…) compte tenu de ces éléments, il a été convenu entre les cabinets Antoine et Demotte d’organiser un groupe de travail pour trouver un site alternatif pour l’implantation d’un circuit de moto. Ce groupe devrait se réunir début 2009 ».
    Même s’il ne devrait pas voir le jour à Dour, ce projet de circuit reste… en piste ! Avec toutes ses faiblesses économiques, environnementales, humaines… C’est interpellant…

  3. Xtophe
    Xtophe dit :

    M’sieur l’Bourgmestre, pardonnez-nous nos offenses et libérez-nous de l’actuel site communal hensitois qui traîne des erreurs de script, un Page Rank nul, des couleurs que ma carte graphique ne veut pas afficher et une naviguation tellement labyrinthique que t’as l’impression que tu vas rencontrer, au détour d’un lien, un mec avec une tête de taureau…

    Please !

    😉

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.