Catastrophe de Buizingen – Toujours pas de procès 8 ans après !

Ce 15 février, cela fera 8 ans que la catastrophe ferroviaire de Buizingen a couté la vie à 19 personnes  dont une grande partie était originaire de la région de Mons-Borinage.

Aujourd’hui les familles des victimes sont toujours dans l’attente d’un procès et de réponses aux questions légitimes que ce drame soulève.

Face à ce triste constat, j’ai interpellé ce mercredi 7 février le Ministre de la Justice en commission de la Chambre des Représentants.

J’ai notamment  relayé plusieurs revendications que les familles des victimes portent depuis de nombreuses années. Parmi celles-ci,  leur demande de pouvoir bénéficier d’un statut de victime, leur demande d’explications concernant la durée anormalement longue de la procédure judiciaire et leur souhait de pouvoir bénéficier d’un soutien financier dans les frais de justice qui s’accumulent.

Malheureusement, force est de constater que la réponse du Ministre est décevante. Il ne donne aucune explication probante pour justifier l’absence d’un procès à ce jour, si ce n’est que les devoirs d’expertise seraient particulièrement longs pour ce type d’enquête.

Il m’a confirmé qu’aucun soutien financier n’était envisageable dans le remboursement des frais de justice des familles, ce qui ne me surprend pas au regard des restrictions budgétaires imposées par ce gouvernement au monde de la Justice.

Enfin, en ce qui concerne la possibilité de bénéficier d’un statut de « solidarité nationale », le Ministre  me renvoie à la Ministre de la Santé qui est compétente en la matière. J’interrogerai donc Maggie De Block  dans les plus brefs délais pour qu’elle octroie ce statut spécifique aux victimes de Buizingen qui le méritent amplement !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *