Le député Eric Thiébaut a interrogé la Ministre de l’Intérieur sur les craintes des opérateurs de la centrale 100 de certaines villes et communes qui protestent contre l’absence d’avancée dans la création de leur futur statut.

Pour rappel, aujourd’hui, les membres du Service 100 sont en pleine phase de « migration » étant donné l’application d’un décret européen, qui instaure un numéro unique pour les appels d’urgence vers les pompiers, la police ou les ambulances. À terme, les agents vont ainsi devenir des agents fédéraux, alors qu’ils sont aujourd’hui pour la plupart payés par la commune.

Face au flou autour de ce futur statut, la Ministre indique que le Conseil des Ministres a approuvé, le 6 juillet 2012, un projet d’arrêté royal modifiant plusieurs arrêtés royaux relatifs au détachement, à la mise à disposition et au transfert du personnel. Cet arrêté permet, à ceux qui le souhaitent, de prolonger le délai de détachement ou de mise à disposition de 11 mois et, dès lors, de garder leur statut actuel jusqu’au 30 septembre 2013. Ce report offrira un temps de réflexion et d’information supplémentaire.

En concertation avec les responsables des centres de secours 100/112, la Ministre souligne que ses services ont organisé plusieurs sessions d’information. Celles-ci étaient suivies d’entretiens individuels au cours desquels chaque préposé communal qui le souhaitait a pu rencontrer un responsable du SPF Intérieur. Dans un second temps, les préposés ont été informés, individuellement et par écrit, de la possibilité qui leur était offerte de prolonger leur période de détachement ou de mise à disposition. Elle annonce, enfin, qu’une liste exhaustive des questions en suspens sera élaborée et les réponses à celles-ci seront apportées par ses services. Les réponses à ces questions seront communiquées aux préposés ayant décidé de prolonger leur détachement ou leur mise à disposition afin de leur permettre de poser leur choix définitif.

Pour sa part, Eric Thiébaut rappelle toute l’importance de veiller à  informer constamment  le personnel des services d’aide 100 et 112  sur les avancées liées à leur futur statut.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.