Une rumeur faisant état de la fermeture possible de la ligne Saint-Ghislain Quiévrain se répand depuis quelques semaines au sein des utilisateurs et du personnel de la SNCB.

Je suis à la fois très inquiet et surpris par cette rumeur.

En effet, je n’imagine pas que l’on puisse envisager une telle décision, alors que, malgré l’état lamentable des gares qu’elle dessert, cette ligne est utilisée par un grand nombre de navetteurs, en particuliers des étudiants.

D’autre part, les navetteurs frontaliers doivent déjà faire face à d’importantes lacunes du trafic ferroviaire reliant le nord de la France et la Belgique.  C’est d’ailleurs dans ce cadre, que les responsables d’Infrabel et leurs confrères français étudient la possibilité de reprendre la liaison transfrontalière Mons-Valenciennes, via notamment l’instauration d’un tramway entre Valenciennes et Quiévrain !

Afin d’obtenir des éclaircissements officiels sur cette rumeur, j’interrogerai lors de la prochaine séance de la commission Infrastructure de La Chambre, Madame Inge Vervotte, Ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques.  Je la questionnerai également sur l’état déplorable des gares de Quiévrain, Thulin, Hainin et Boussu.

4 réponses
  1. Bernard
    Bernard dit :

    Bonsoir,

    Tout d’abord merci de vos initiatives.

    J’habite Wihéries et normalement je prends le train à Thulin. Je dis bien « normalement », car depuis plusieurs mois je vais chercher le train à Saint-Ghislain. Distance en voiture plus grande, mais surtout pluis d’offre de trains. Et des horaires mieux respectés.

    Il ne faut pas le cacher, le problème survient surtout le soir. Le train est souvent limité en gare de Saint-Ghislain suite à un retard trop important. Ou la correspondance avec le train en provenance de Jambes n’est pas assurée. Un grand classique de la SNCB.

    Je ne suis pas le seul à faire cela. Je croise sur les quais de Saint-Ghislain nombre de navetteurs qui habitent Quiévrain, Dour, Thulin… et qui troquent quelques kilomètres contre un peu de sécurité.

    D’ailleurs, le soir, quand je descends à Saint-Ghislain, je peux voir les gens qui attendent la correspondance. J’étais du lot voici moins d’un an, encore. Ils sont de moins en moins nombreux. Et la SNCB aura beau jeu, un jour, de sacrifier une poignée de navetteurs… les derniers acharnés… Potentiellement, nous sommes nombreux à vouloir prendre le train vers Quiévrain, mais nous avons été trop dégoûtés par les retards, les annulations, les réductions de trains…

    Tout cela pour dire merci pour vos interventions, et merci de nous tenir au courant du rendu de vos démarches.

  2. seb
    seb dit :

    Bonsoir,

    Pour suivre sur la réaction de Bernard..

    Comment ne pas subir des retards avec des lignes telles que Quièvrain/Liège-Guillemins ?
    Cette ligne doit faire dans les 175 kms, et s’arrête dans 18 gares. Outre la distance et l’augmentation des risques de problèmes sur la voie, il faut savoir que chaque arrêt représente un risque de retard ou d’incident supplémentaire (je ne compte plus le nombre de fois où le train allait très bien, jusqu’à l’arrêt suivant).

    Je n’arrive pas à comprendre qu’une telle ligne existe, et que quelqu’un embarquant à Quiévrain puisse aller à Liège sans devoir changer de train. Il y a des itinéraires plus courts (et plus logiques) qui nécessitent 1 voir 2 changements de train.

    Pourquoi donc ne pas limiter cette ligne à Bruxelles, et assurer une correspondance vers Liège ?

    Comme dit Bernard, il arrive souvent que le train soit limité à Saint-Ghislain. Et donc, sur un trajet de 1h15 qui a déjà pris au moins 20 minutes de retard, il faut encore attendre de 20 à 60 minutes pour pouvoir continuer les derniers kms, en récupérant le train de l’heure suivante. Mon trajet de 1h20 devient alors 2h20. Ce qui fait un total de 3h40 dans le train pour la journée, si pas de retard le matin !

  3. gerin
    gerin dit :

    Bonjour
    votre document sur la gare de quievrain ne mentionne plus le raccordement a la ligne tram de valenciennes
    un debat et vote d orientation du 22 novembre a ce sujet fait etat d’un changement des autorités belge celles ci n ‘étaient apparamment pas à ce jour interessées mais ayant enfin consenti a admettre l utilite du projet!!!

    ce qui demantirait toutes les demarches d eM Thiebaut un comble
    on n ose y croire

  4. gerin
    gerin dit :

    l optimisme etait excessif

    la municipalite de sainte saulve entame un recours judiciaire pour bloquer le projet de tram

    la seule solution reste le retablissement ferroviaire mons valenciennes
    lequel souleve des difficultes incommensurables???vive la frontiere franco belge et pour longtemps
    absurde

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.