Je suis très heureux de découvrir dans le journal « Le Soir » la position prise officiellement par la Ministre FONCK sur le dossier « circuit moto » !  Je souhaite de tout cœur qu’elle puisse influencer la position de ses collègues Ministres du Gouvernement wallon.

Par ailleurs, j’ai relevé dans l’article en question que je serais le seul socialiste à s’être positionné clairement contre ce projet…  En fait, je pense que beaucoup d’autres mandataires de mon parti partagent mon avis !  Je vais tout faire pour qu’ils finissent, comme la Ministre FONCK, par affirmer clairement leur position.

Lien vers l’article du Soir : http://www.lesoir.be/regions/hainaut/mons-la-ministre-cdh-de-la-2008-01-17-571908.shtml

3 réponses
  1. lefrontalierpedibus
    lefrontalierpedibus dit :

    Moratoire et analyse stratégique de la région Wallonne pour le circuit motos !

    Oserai-je, au niveau de la décantation de toute réflexion démocratique, attirer votre attention sur l’article du journaliste Valéry Saintghislain, en page 11 du journal « Le soir » de ce vendredi 29 février 2008 ?
    « Rabibocher… » : non et « moratoire d’un an… » : oui… Cette ligne résume tout.
    Au-delà des conseils communaux qui se sont déjà exprimés unanimement d’une façon collégiale, toute autre intervention, voire celle de Catherine Fonck, n’avait qu’un caractère personnel en dehors de toute expression institutionnalisée sur le plan régional.
    En résumé, à un niveau supérieur institutionnel, en l’occurrence celui de la Région Wallonne, tout est encore à étudier et à remettre en cause !
    La réponse officielle de la région wallonne devrait être donnée dans un an sur base de « la hauteur d’une analyse stratégique » !
    Seul l’avenir pourra nous apporter une réponse judicieuse et cartésienne entre le phénomène « Nimby » des élus locaux et les promesses, peut-être euphorisantes, de promoteurs dont l’argumentation semble être dénuée d’éléments objectifs à ce jour !

  2. Pascale
    Pascale dit :

    Belle performance de politique politicienne que cet interview de Mr Donfut! Je me mets à la place des élus locaux méprisés et ramenés au rang de vulgaires girouettes dénuées de cervelle, prenant, selon D. Donfut, leurs décisions dans la précipitation!!!! On croit rêver! Voilà 4 ans que le projet est à l’ordre du jour!!! Si les hautes sphères du Gouvernement Wallon n’ont pas jugé utile de s’y intéresser sérieusement pendant tout ce temps, tant pis pour eux! La procédure légale est terminée! Ouh ouh! Il fallait se réveiller AVANT! Et cette désinvolture de la part d’un ministre de la SANTE face aux nuisances AVEREES dans l’étude d’incidence glace le sang. Vraiment il y en a qui s’y entendent pour faire perdre tout repère et toute confiance au citoyen lambda! Il n’y a pas à dire: un ministre de la santé qui se fout de la qualité de vie et, partant, de la santé de ses administrés n’est pas à sa place.
    Je sais: les élections régionales approchent et qu’il faut essayer de mettre un maximum de bâtons dans les roues des challengers potentiels susceptibles de faire de l’ombre aux Seigneurs bien implantés dans leur fief… comme souvent la politique politicienne prend le pas sur la raison et l’analyse. Nous déplorons tous les jours ce manque de vision au niveau fédéral! Inutile d’espérer qu’il en ira autrement au niveau régional. Mais de là à prendre TOUS les élus de Dour et de Hensies (+ les municipalités françaises) pour des cons lobotomisés en se faisant passer pour la voix de la raison et de la modération….. faut pas pousser bobonne!!!!! Nimby!? Et quoi encore? Nous sommes nombreux à nous être exprimés contre le circuit mais POUR des projets porteurs d’emploi! Alors, stop à la démagogie!
    Marre de ménager la chèvre et le chou, de saupoudrer des bonnes paroles à gauche et à droite, de donner des gages aux uns et le lendemain aux autres! La politique, c’est une VISION, un ENGAGEMENT, une ENERGIE individuelle au service de tous…..qui exige des prises de position courageuses (merci aux élus locaux!) et tranchées pour pouvoir AVANCER. Tourner la page et se lancer dans d’autres projets! Un moratoire!? Et puis quoi encore! On retombe dans le mal belge: nous décidons de ne pas décider! Et pendant ce temps-là, le chomage continue à gangréner notre population, le pouvoir d’achat diminue, l’environnement se dégrade… Bel exemple de civisme!
    Mais ne nous laissons surtout pas abattre! Jusqu’à nouvel ordre nous sommes en démocratie et nous devons mettre toute notre énergie à combattre l’immobilisme. Prendre la parole est déjà un acte citoyen.

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.