Malgré son importance cruciale pour la sécurité de tous les citoyens, la police de proximité n’est guère valorisée et des policiers s’en détournent. Afin de répondre à cette problématique, j’ai déposé avec mes collègues socialistes de la Chambre, Willy Demeyer, Emir Kir et Nawal Ben Hamou, une proposition de loi visant à renforcer et revaloriser la police de proximité. 

Pour notre groupe, « le travail de quartier est une fonction essentielle de la police et est inscrit au cœur de ses missions. C’est lui qui crée en première ligne le sentiment de sécurité. C’est lui encore qui permet une connaissance fine du terrain, indispensable à la prévention et la détection efficace du radicalisme ».

Concrètement, nous proposons de revaloriser, par une série de mesures, le travail de quartier de la police afin de le rendre plus attractif pour les recrues et de conserver les bons éléments. En commission de l’Intérieur, la majorité a salué cet objectif, même si elle souhaite l’intégrer dans un débat plus large sur la rémunération des policiers.

Pour moi et mes collègues socialistes, « l’essentiel réside dans la reconnaissance et la valorisation du travail de quartier. Si le ministre souhaite intégrer notre proposition dans le dossier plus large du salaire des policiers, pourquoi pas ? Cela montre le caractère constructif de notre opposition. Mais il faudra alors qu’il vienne présenter rapidement son projet, car il s’agit d’un sujet important, qui ne peut pas être mis simplement au frigo ! »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.