Question orale au Ministre de l’Intérieur, M. Guido De Padt, sur l’augmentation du nombre de plantations de cannabis sur notre territoire.

Monsieur le Ministre,

Les découvertes de plantations de cannabis sur le territoire belge se multiplient ces dernières années et semblent indiquer que la culture de cannabis est rentrée dans les mœurs en Belgique.

Ainsi, si on l’en croit les statistiques policières, on assiste à une augmentation de plus de 150% du nombre de saisies pour ce qui concerne les plantations de 3 à 49 plants de cannabis.

Selon les données du service central drogue de la police fédérale, ce sont 202 plantations de petite taille qui ont été découvertes en 2007, contre 78 l’année précédente.

Quand on monte dans les tailles, les augmentations sont moins conséquentes mais tout de même inquiétantes : 85 plantations de 50 à 500 plants, soit  + 20 % d’augmentation ; 41 plantations de 500 à 1000 plants ( – 12%) et 41 plantations de plus de 1000 plants, soit + 30 %.

Face à l’explosion de ce  phénomène, la lutte contre la production de cannabis a été retenue comme priorité du plan national de sécurité 2008-2011. On y lit ainsi que des plans d’action intégrés et des actions de contrôle conjointes et ciblées sur le terrain devront réunir les partenaires dans la lutte contre la production de drogues synthétiques et de culture du cannabis.

Dès lors, Monsieur le Ministre, j’aimerais obtenir une réponse aux questions suivantes :

A ce stade de la mise en exécution du plan national de sécurité en ce qui concerne la lutte contre la production de cannabis, êtes-vous satisfait des résultats obtenus ? Les chiffres publiés vous inquiètent-ils ?

Le nombre croissant des découvertes de plantations de cannabis incite à intensifier davantage la lutte contre la production de cannabis. Quels moyens comptez-vous y consacrer pour les années à venir ? Quels nouveaux plans d’actions sont-ils envisagés pour mieux faire face à ce phénomène ?

15 réponses
  1. VapiCanna
    VapiCanna dit :

    Chère Jean, c’est à cause de personne comme vous que cete plante est diabolisée. Aucune étude aboutie ne permet encore de lier un trouble comportementale tel la schizophrénie, est due à une consomation de cannabis.
    Au contraire, actuellement, les chercheurs découvrent les vertus de cette plante, qui en effet, n’est quand même pas une drogue anodine (au même titre que l’alcool et le tabac n’est-ce pas).

    Seulement les idées que vous « recrachez », sont celles que l’on retrouve le plus souvent sur le net, et sont le résultat d’étude ancienne non aboutie ou non objectif.

    Je vous conseil plutot d’allé voir ces liens, qui vous apprendront énormément sur cette plante:
    http://www.bushka.cz/archiv/grinspoonfr.html (Lester Grinspoon)
    http://www.blocpot.qc.ca/node/677
    http://www.acmed.org/french/patients-use.htm
    http://forum.doctissimo.fr/sante/cannabis/cancer-thc-evite-sujet_150390_1.htm
    http://forum.doctissimo.fr/sante/cannabis/illegal-cure-cancer-sujet_150379_1.htm
    http://forum.doctissimo.fr/sante/cannabis/cannabis-histoire-videos-sujet_148654_12.htm#t92923

    Les premiers liens sont des liens de résultats officiels (et non « compacté » depuis le net.
    Bonne lecture

  2. anti-drogue
    anti-drogue dit :

    Les molécules chimiques ne sont pas moins dangereuses, hélas (je ne défends pas le cannabis, attention!)
    Toutes les personnes qui prennent des médicaments perturbateurs du système nerveux sont aussi « en danger » et « dangereuse » (sur la route ou lors de travaux de précision), c’est au moins aussi grave que l’alcool, et pourtant, ce sont des « drogues » tolérées. Qui irait contrôler un conducteur ou un travailleur au « valium(R) » ou au « xanax(R) » (exemples non exhaustifs)?
    Même la plupart des anti-histaminiques pris par une majorité de concitoyens allergiques iou, asthmatiques perturbent les réflexes…
    Alors, bon!
    Même le « caca-cola », on ne sait pas trop ce qu’il contient (à part des feuilles de coca décocaïnisées, mais paraît que la cocaïne part dans l’industrie pharmaceutique : s’ils le disent!)
    Je constate cependant (c’est empirique, d’accord) que les gens qui en consomment régulièrement perdent tout sens critique (si, si, je vous jure!)
    Alors!
    Même le hach, il paraît qu’il est plus dangereux que dans les années 70…
    Il contiendrait des concentrations plus fortes, ou d’autres produits, peut-être?
    Et puis, consommer une vingtaine de cigarettes avec du hach sur une jounée, c’est quand même un signe de très grande dépendance!!!
    Je suis moi-même un scientifique, et ai lu des articles qui parlent aussi de rapports avec la schizophrénie, et de graves troubles de mémoire, des problèmes d’idéation, etc.
    Ne laissez pas vos enfants toucher à ce truc, dites-leur dès le plus jeune âge que les sodas, la cigarette, les médocs, l’alcool, la drogue, etc. ce sont vraiment des choses très dangereuses pour la santé!
    Alors bon, consommer un peu de traitement médical quand le corps n’a pu se défendre (mais les plantes et l’homéopathie en viennent facilement à bout, sauf si l’organisme est épuisé), boire un verre en société, c’est quelque chose de possible (il faut bien vivre aussi), en faire une habitude délétère, il faut éviter, quand même…
    Bon courage avec vos ados!
    Mais arrêtons de véhiculer des messages sur la « non dangerosité » de ces substances illicites (et autres)

    Bonne soirée!

  3. Jean
    Jean dit :

    Anti drogue : bonne réflexion dans votre commentaire. Très bien d’insister sur l’importance des parents à inculquer aux enfants même très jeunes la dangerosité de ce fléau. Mieux vaut prévenir que guérir.

  4. chris
    chris dit :

    Bonsoir , ses sur qu’il ne faut pas croire que ses anodin mes ses surement beaucoup moins dangereux que se que la plupart des gens pense , il on interdit l’alcool jusqu’à se qu’il se rendent compte de l’argent que sa rapportai peut importe les risque pour la santé et ses pareil pour le tabac ! ils nous vendes de l’ammoniac dans les cigarette et interdise une dite « drogue » mes qui peut être utilisé comme médicament , je connais plusieurs personne souffrent de diverse maladie que l’on soigne légalement ou pas avec du cannabis si je ne me trompe pas le sativex médicament pour le soulagement de la douleur chez les personnes atteintes de sclérose en plaques est composé de cannabis , alors arreton de diabolisé sans savoir comme le dit vapi-canna sa tombe ses beaucoup moin nocif que l’alcool ! et longue vie au cannabis ! lol

  5. anti-drogue
    anti-drogue dit :

    Chris, vous ne m’avez pas bien lu?
    Aucune substance agissant sur le système nerveux central n’est anodine (sans danger).
    Arrêtez donc de croire que le cannabis n’est pas nocif. Et révisez un peu votre français écrit : on a du mal à vous comprendre 😉

  6. tigris
    tigris dit :

    J’ai 41 ans et consome du canabis depuis plus de 20 ans je me sent tout a fais bien dans ma peau attention je ne fais pas l’éloge du cannabis mais je ne dis pas non plus que le cannabis est une plante qui soit totalement nossive pour la santé puisqu’on lui a quand même trouvé des bienfaits.
    Et a vrai dire il était temps car cela fais bien longtemps que l’on a découvert que cette plante avait et a toujours des bienfaits sur certaines personnes atteintes de tel ou tel maladies donc il ne faut pas dénigrer cette plante mais plutôt en parler comme toutes autres plantes pouvant soigner voir même guérir certaines maladies car dans ce cas je regrette mais devont nous parler du coca comme une plante telle que le canabis alors que celle ci est bien moins dangereuse allons allons il faut remettre a cézar ce qui appartient a cézar et ne pas mélanger le tout en en parlant n’importe comment pour ma part je suis pour mon petit joint le soir sans plus comme quelqu’un d’autre qui rentre chez lui le soir et qui aime se voir ouvrir une bonne jupiler afin de décompresser de sa journée de boulot je ne fume pas 10 ou 20 joint par jour juste un le soir et je m’en contente depuis plus de 20 ans alors si l’on veut se faire des histoires il y a toujours moyen de se voir raconter n’importe quoi n’importe comment mais comme je dis toujours moi je ne crois que ce que je vois et rien ne me fera changer d’avis au sujet du cannabis .
    Tigris

  7. Eric Thiébaut
    Eric Thiébaut dit :

    La consommation de canabis est tolérée en Belgique… mais pas sa production et sa vente. Donc on peut consommer mais pas acheter !
    Quels que soient les avis sur la question, il est clair qu’il faudra un jour en discuter très sérieusement au Parlement.
    Mais j’avoue aussi que je ne suis pas un spécialiste de ce sujet 😉

  8. dourois
    dourois dit :

    Tigris,
    Vous le dites vous-même, vous en prenez un le soir…
    Comme d’autres prennet un alcool, ou un médoc pour la nuit.
    Mais le problème, ce sont ces jeunes, qui, dès le matin, avant les cours et très tôt, fument leur joint, et n’arrêtent plus de la journée…
    Comment pourraient-ils encore se concentrer sur quoi que ce soit?
    Comment font-ils pour payer leur consommation quotidienne?
    Là sont sans doute les vraies questions, non?
    C’est comme l’alcool et les barbituriques : quand il y a dépendance et perturbation des perceptions extérieures, il y a un problème, et parfois, mise en danger d’autrui (quel que soit le produit, d’ailleurs!)

  9. Visiteur
    Visiteur dit :

    QUESTIONS A MONSIEUR LE DEPUTE-BOURGMESTRE ERIC THIEBAUT

    Monsieur le Député,
    Monsieur le Bourgmestre,

    Permettez-moi ce commentaire et ces questions en regard de votre interrogation à Monsieur le Ministre de l’Intérieur.

    Vous mettez en évidence l’augmentation significative des saisies de plants de cannabis à travers notre pays. Ne pensez-vous pas qu’en matière de stupéfiants, on confond un peu vite la consommation d’un produit et la toxicomanie profonde ? Je dis profonde car il est déjà reconnu que consommer la cigarette est une forme de toxicomanie, au même titre d’ailleurs que la consommation quotidienne d’au moins 3 verres d’alcool constitue, d’un point de vue scientifique, une forme d’alcoolisme. Or la fabrication, la consommation et le commerce tant de l’un que de l’autre sont parfaitement autorisés.

    Internet regorge d’informations démontrant les qualités du cannabis sans écarter les aspects plus négatifs liés aux excès.

    Ne reconnaissez-vous pas la société civile suffisamment responsable que pour gérer sa consommation de « stupéfiants » comme elle peut le faire avec l’alcool par exemple ? Ne consommez-vous jamais d’alcool dans vos diners officiels ? Ne conduisez-vous jamais fatigué ?

    Avez-vous idée du nombre de personnes (toutes proportions gardées) qui peuvent consommer de la cocaïne au quotidien dans des administrations, des banques… ? Savez-vous que l’Europe est le premier consommateur de cocaïne au monde et que plusieurs 10aines de milliers en consomme dans leur vie de tous les jours en Europe ? Vous en croisez certainement plusieurs par jour sans même le savoir car tous les consommateurs de cocaïne ne sont pas pour autant toxicomanes et peuvent très bien gérer leur vie avec ça, comme n’importe qui d’autre le ferait avec une bière ou un cigare. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, consommer ne veut pas dire « Toxicomane » d’office !

    Maintenant cela ne remet aucunement en cause la problématique liée aux diverses formes de toxicomanies ni les moyens de prévention seulement ne considérez pas d’office toute la société toxicomane. Les malades se révèleront autant avec du cannabis qu’avec de la cocaïne qu’avec un tube de colle, de l’alcool ou du chocolat, le sexe… cela se traduit toujours d’une manière ou d’une autre, vous ne pourriez pas retirer tous les révélateurs, c’est irréaliste puis il faut bien aussi un révélateur, quel qu’il soit…

    Pensez-vous que dès l’ouverture d’un point de vente légal de cannabis, la population entière va s’y ruer pour aller se « défoncer » du matin au soir alors qu’elle ne le fait déjà pas pour se saouler ?

    A propos des jeunes, pensez-vous que la majorité va aussitôt se ruer sur le cannabis alors qu’elle ne consomme déjà pas la cigarette et ne le fait pas pour l’alcool disponible partout malgré les toutes récentes dispositions visant à interdire la vente aux moins de 16 ans ? Le modèle hollandais ne vous parle-t-il pas à cet égard ?

    Ne pensez-vous pas que le cannabis a pris une place définitive dans la société et que jusqu’à une légalisation ce sera un marché considérable qui continuera de profiter aux organisations criminelles plutôt qu’aux Etats à travers des taxes ou à l’emploi potentiel dans le secteur ?

    Près de 200.000 consommateurs réguliers sont estimés en Belgique, plus de 1,5 million en France sur plus de 4 million de consommateurs, avez-vous idée de l’industrie que cela pourrait représenter ? Ne serait-ce pas une aide considérable pour la relance économique ça ?

    Comment peut-on se procurer du cannabis à titre thérapeutique sans se mettre en illégalité quand on est obligé d’aller en Hollande ou dans un coin dissimulé d’une rue ?

    D’un point de vue de santé publique, ne pensez-vous pas que la légalisation permettrait justement un bien meilleur contrôle de la qualité, comme à sa manière le défend un peu Madame Onkelinx avec les tests-drogues (http://www.lanouvellegazette.be/actualite/belgique/2009-05-07/laurette-onkelinx-defend-tests-drogue-700816.shtml) ?

    Ne pensez-vous pas encore à cet égard que la production personnelle est encore la meilleure manière de savoir ce qu’il y a dans ce qu’on consomme, un peu comme on remet en avant les bienfaits de la culture personnelle de légumes en ces temps très écolos ?

    Je serais ravi de débattre de toutes ces questions avec vous et à tout le moins, d’avoir votre avis. Vous pouvez sans hésiter me joindre à l’adresse mail mentionnée dans le formulaire d’envoi de ce message.

    Cordialement,

    Visiteur

  10. Ben voyons!
    Ben voyons! dit :

    Madame Onckelinx devrait peut-être éviter de parler de la drogue?
    Passons outre.
    Hier soir, Arte diffusait un programme très intéressant que je vous conseille de visionner : http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=1094647,day=4,week=47,year=2009.html
    Et oui, il y a des médicaments qui ont les mêmes effets que la cocaïne, et que d’autres psychotropes!
    Si tout le monde s’y met, comment les hommes pourront-ils encore garder leur libre-arbitre et réfléchir à l’avenir de notre société?
    Mais peut-être tout cela n’est-il pas si anodin???

  11. M.B
    M.B dit :

    Mr le Bourgmestre
    Encore une fois, et au vue du nombre de réponse de la part de Mr Eric Thiebaut, je constate que le cannabis reste un tabou politique dans notre pays. Les réactions à cette article en sont les meilleures preuves, certains pour d’autres contre. Un homme politique qui aurait le courage de faire avancer le débat perdrait des électeurs, merci Monsieur, et vous êtes la preuve de cette couardise politique.
    Je ne cherche pas à faire l’apologie du cannabis mais simplement donner quelques pistes de réflexion. Et n’allez pas penser que les consommateurs de cannabis habitent Bruxelles ou Liège, un bon nombre d’amis amateurs de voluptés de fumées habitent à Bascècles!
    Je milite pour la culture du cannabis (consommation personnelle, bien entendu), je suis convaincu que de planter ses propres pieds de cannabis est bénéfique. D’une part ça enraye le marché noir et les mafias de la drogue (le fumeur de joint n’aura plus à se procurer du cannabis auprès de dealeur puisqu’il cultivera son propre cannabis) et d’autre part l’Etat touchera (et elle touche déjà) la TVA liée à l’achat du matériel nécessaire à la culture (+-500 euros …).
    Mais le point où j’aimerais attirer votre attention, Monsieur le Bourgmestre, est d’une logique imparable: En Europe, Belgique, Mons, … les gens consomment du cannabis, à raison de +- 200 000 consommateurs réguliers en Belgique, ils constituent la demande, c’est un fait irrévocable, cette demande quoi qu’il arrive sera rassasiée, si ce n’est pas par des coffee-shop (qui n’existent pas en Belgique…), alors ce sera par des mafias. Pour confirmer mes dire, je vous inviterais à lire le rapport sur la lutte contre la drogue qui a était déclaré au niveau Européen il y a 10 ans et qui prévoyait l’abolition et la disparition des drogues en 2010. Ce texte pour vous montrer qu’en 2010 on parle, on consomme et on trafique toujours de la drogue, ne serait-il pas enfin temps de s’attaquer au problème?
    Mes salutations distinguées, Monsieur le Bourgmester
    M.B

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.