Eric Thiébaut : « Le futur gouvernement MR-NVA enterre la sortie du nucléaire en bradant la sécurité des citoyens ! »

Pour Eric Thiébaut, il est grand temps d’avoir une réflexion sur l’avenir de notre production d’électricité ! « Je plaide pour une diversification maximale des moyens de production, pour ne pas être trop dépendant d’un seul producteur « .

Dans un communiqué avec sa collègue Karine Lalieux, Eric Thiébaut cible la manœuvre du futur gouvernement de droite  : « ils veulent nous faire croire qu’ils répondent aux risques de pénurie d’électricité pour cet hiver et l’hiver prochain, mais en réalité ils opèrent le choix idéologique d’enterrer la sortie du nucléaire. » Or pour les deux députés les choses sont claires : « prolonger Doel 1 et 2 n’augmentera pas la sécurité d’approvisionnement  dans les 2 ans à venir et nécessitera de très lourds investissements qui se feront au détriment du maintien ou du développement d’autres sources de production non nucléaires. »

Pour Karine Lalieux et Eric Thiébaut, la prolongation pour 10 ans de Doel 1 et 2 est extrêmement préoccupante : « prolonger deux réacteurs nucléaires ne s’improvise pas ! ». Après avoir entendu le directeur général de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) en Commission Economie le 3/09, les députés PS se posent la question : « comment le gouvernement MR-NVA va-t-il rencontrer les exigences de sécurité à court, moyen et long terme ? »

Les députés rappellent que la fermeture programmée de Doel 1 et 2 a de facto mis fin aux investissements pour améliorer la sécurité des deux réacteurs: « Il faut  rappeler que dans la foulée de l’accident de Fukushima, des stress tests  avaient montré qu’on pouvait améliorer la sûreté des réacteurs belges. Cependant, les travaux nécessaires n’ont pas été réalisés à Doel 1 et 2 vu leur fermeture programmée en 2015 ». L’AFCN a d’ailleurs rappelé à plusieurs reprises cette nécessité et que de nombreuses modifications devront être réalisées par l’exploitant avant que l’exploitation à long terme de ces deux réacteurs ne soit approuvée.

Alors quel soutien pour les centrales au gaz qui sont pourtant indispensables ? Quel soutien pour le renouvelable ? Et quel mauvais signal donné aux autres investisseurs qu’Electrabel dans le cadre du développement du mix énergétique !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.