Nous sommes le jeudi 18 décembre 2008, il est 17 h et la séance plénière de la Chambre aurait dû commencer à 15 h.  Mais le Président de l’assemblée n’est toujours pas arrivé.  En fait nous sommes de nouveau en crise… Le Président de la Chambre a reçu cette après-midi un courrier du Premier Président de la Cour de Cassation dans lequel il fait état d’une intervention du cabinet Yves Leterme auprès de la Cour d’appel de Bruxelles juste avant qu’elle ne rende son arrêt. La cour de cassation, qui est la plus haute juridiction belge, estime donc que le gouvernement d’Yves LETERME a « tout mis en oeuvre » pour éviter que la justice du royaume remette en cause le démantèlement de la banque Fortis.  Il est bien évident que c’est un coup de grâce pour notre Premier Ministre.  Sa démission me semble inévitable…  Le Conseil des Ministres est actuellement en réunion pour se mettre d’accord sur les modalités de la démission.  On parle d’Herman VAN ROMPUY pour remplacer Yves LETERME.  Je pense que notre pays n’avait vraiment pas besoin de cette nouvelle crise !

Mon groupe politique a réaffirmé sa volonté de voir se constituer le plus vite possible une commission d’enquête parlementaire chargée de faire toute la lumière sur la gestion de la crise financière.  Cette revendication m’apparaît plus que jamais d’actualité !

11 réponses
  1. Pierre Spitaels
    Pierre Spitaels dit :

    Monsieur Thiébaut, je découvre votre « existence » via votre intervention réaliste sur le blog  » http://francoisquinqua.blog.lemonde.fr/ « .
    Je suis particulièrement interpellé par votre affirmation à propos des volontés séparatistes flamandes.
    Personnellement, j’en suis persuadé depuis longtemps. Mais en effet, en « Francophonie belge » et particulièrement à Bruxelles, on a vraiment l’impression d’une politique de l’autruche à ce niveau.
    Qu’attendez-vous, vous et vos pairs, pour ENFIN faire comprendre cette réalité au bon peuple qui use de la méthode Coué à propos de la Belgique ??
    Il est grand temps que les politiques persuadent la population que pour le bien de tous (au nord comme au sud), la séparation est devenue nécessaire.
    Il existe tant au PS qu’ailleurs, des gens dynamiques, jeunes et clairvoyants. Il serait temps que vous sortiez du bois pour clamer certaines vérités et en tirer les conclusions qui s’imposent….
    Merci.

  2. Eric Thiébaut
    Eric Thiébaut dit :

    Depuis un an, un peu partout dans ma région de Mons-Borinage, je donne une conférence expliquant les sources historiques du conflit communautaire, les transferts financiers nord-sud et les scénarios possibles pour notre avenir… Pour ma part, je n’ai pas encore une idée bien arrêtée sur la façon dont nous devrions nous prendre en mains. Mais une chose est certaine, il est grand temps que des hommes de bonnes volontés réfléchissent ensemble sur la façon de redynamiser notre région et ses habitants en présentant un vrai projet d’avenir !

  3. leloire Marie-Claude
    leloire Marie-Claude dit :

    je vous découvre grâce au blog de Francois, ce belge qui de la France vit encore son pays, nous à l’intérieur nous savons que la Belgique ne survit que dans l’esprit … car dans les faits il y a belle lurette que la Flandre domine notre avenir de wallons … Mais notre région va bien, elle se relève et pointe son nez, elle nous redonne confiance en nos possibilités, c’est donc peut-être le moment de joindre Bruxelles à notre géographie et partir vivre notre vie de francophones libres !

  4. Un petit Belge
    Un petit Belge dit :

    1° Nous vivons en démocratie et vous avez parfaitement le droit de donner votre opinion. Faites cependant garde à ne pas vous faire récupérer par le mouvement rattachiste qui diffuse vos propos sur plusieurs blogs et forums…

    2° Je partage votre volonté de redynamiser notre région, mais de mon côté dans le cadre d’une Belgique fédérale. Je suis un peu surpris par vos propos quand on sait que le PS est au pouvoir en région wallone et que votre arrondissement de Mons-Borinage est représenté par un président de parti (Di Rupo), deux ministres (Fonck et Donfut) et plusieurs députés. Vous avez, me semble-t-il, beaucoup de cartes en main. Avant de critiquer nos amis flamands, il faudrait aussi se remettre en question du côté francophone (cela vaut pour tous les partis démocratiques, je ne vise pas le PS en particulier). Rudy Demotte est un bon ministre-président mais cette semaine, la presse a, une nouvelle fois, révélé le grand taux d’absentéisme des députés régionaux wallons (tous partis confondus). Ce n’est pas ainsi qu’on va relever la Wallonie (et cela n’a rien à voir avec les Flamands). Quand va-t-on enfin fusionner la région wallone et la communauté française? Sans parler du cafouillage dans le dossier des inscriptions de l’enseignement ou des fonds européens que le Hainaut n’a pas su utiliser de façon judicieuse (est-ce que la restauration des remparts de Binche a redynamisé l’économie de cette ville? bof…).

    3° Bref, ce n’est pas parce qu’il y a un mouvement séparatiste flamingant qu’il faut accuser les Flamands de tous les maux. C’est aux partis francophones à se bouger pour relever l’économie de la Wallonie dans le cadre d’une Belgique fédérale à laquelle une majorité de Belges restent attachés.

  5. Eric Thiébaut
    Eric Thiébaut dit :

    A un petit Belge :
    1° Je n’ai jamais tenu de propos rattachistes sur aucun blog ou forum ! Par contre, j’affirme que plus d’un tiers des élus néerlandophones à La Chambre sont membres de partis ouvertement séparatistes. Ce n’est pas une prise de position politique, c’est une simple constatation… Et je pense que beaucoup d’autres élus flamands souhaitent d’une part un important transfert de compétences vers les Régions et d’autre part, le maintien d’un état fédéral qui soit une espèce de coquille presque vide, de manière à garder la vitrine Belgique qui reste porteuse à l’étranger et ne pas devoir discuter du cas de Bruxelles dont tout le monde à besoin.
    2° Ce n’est pas parce que mon parti exerce des responsabilités dans ma région que je ne peux pas parfois aussi avoir un regard critique… Je dois vous dire aussi que l’état socio-économique d’une région ne dépend quand même pas uniquement de ses hommes politiques.
    3° Je n’ai jamais accusé mes collègues flamands de tous les maux ! Je pense aussi que le meilleur moyen de freiner les revendications communautaires flamandes de continuer notre chemin vers le redressement économique de notre Région. Et pour cela, on peut certainement faire confiance à Rudy DEMOTTE qui a démontré ses capacités de gestion dans tous les départements dont il a eu la charge !

  6. Un petit Belge
    Un petit Belge dit :

    Réponses à Eric Thiébaut :

    1° Merci et bravo pour la rapidité de votre réponse qui prouve que vous êtes accessible. Je tiens d’abord à préciser que je ne suis lié à aucun parti politique (parmi les liens de mon blog, vous trouverez des élus des quatre partis démocratiques, dont le vôtre) et n’ai donc rien ni contre le PS, ni contre vous. J’approuve totalement vos propos à l’égard de Rudy Demotte. Mais j’avoue que vos récents propos me laissent très perplexes et je suis ravi de pouvoir en discuter avec vous.

    2° Relisez bien mon précédent message : je n’ai pas écrit que vous avez tenu des propos rattachistes, mais que vos propos (ambigus selon moi et pouvant être interprétés dans plusieurs sens) sont repris sur des blogs et forums par des rattachistes qui croient avoir trouvé un nouvel allié parmi la classe politique. Sachez aussi que le blog de François Collette sur lequel vous vous êtes exprimé prône le rattachement de la Wallonie à la France… Je ne comprends pas votre intention en laissant ce message dénonçant les intentions séparatistes des élus flamands et les problèmes de notre régime politique : croyez-vous que cela va aider à restaurer notre image à l’étranger?

    3° Lorsque vous avez écrit sur le blog de François Collette que vous étiez prêts avec d’autres députés à travailler 24h/24 au service du pays et que vous accusiez les « appareils de partis » (pour reprendre vos propres mots), j’ai trouvé vos propos un peu faciles…alors que la presse a révélé cette semaine le haut taux d’absentéisme des députés régionaux wallons (dont vous ne faites pas partie). Lorsque vous parlez ci-dessus de redynamiser notre région et d’un vrai projet d’avenir, soyons concrets et commençons par simplifier les institutions en Belgique francophone : un seul gouvernement et un seul parlement pour la région wallone/communauté française. Voilà déjà un beau débat à entamer avec vos collègues des autres partis démocratiques francophones.

    4° Enfin, je voudrais terminer sur un dossier qui concerne votre arrondissement. La semaine dernière, comme plusieurs responsables de blogs, j’ai été contacté par des citoyens de Roisin pour relayer leur appel en faveur de la réouverture du Musée Emile Verhaeren (voir l’appel sur mon blog). Le dossier est bloqué depuis plusieurs années alors que la ville de Mons est candidate au titre de capitale culturelle européenne en 2015. Merci d’avance d’en parler avec les responsables concernés.

  7. Pierre Spitaels
    Pierre Spitaels dit :

    A ce Monsieur qui signe « un petit belge »…..

    Je crois que Monsieur Thiébaut est assez grand pour savoir ce qu’il a à faire ou ne pas faire, dire ou ne pas dire.
    Que penseriez-vous si je le mettais en garde de se faire récupérer par le lobby belgicain dont vous semblez être un fier représentant ??
    De quel droit le montrez-vous du doigt d’avoir « osé » intervenir sur le blogue de Collette ??
    Dans le débat actuel qui divise la Belgique, chacun a droit à la parole et les miennes, celles de François Collette n’ont pas moins d’importance que les vôtres ou celle de n’importe quel Tartempion.
    Il semble que votre belgicanisme vous égare au point de vous faire oublier les élémentaires règles de la démocratie….

  8. Eric Thiébaut
    Eric Thiébaut dit :

    Ceci dit, je dois quand même vous dire que le débat communautaire n’est pas spécialement ma tasse de thé et que j’estime pour ma part que notre état peut encore fonctionner comme aujourd’hui… Mais le problème c’est que ce n’est pas du tout l’avis de beaucoup de mes collègues néerlandophones, dont les membres de la NVA par exemple qui sont litérallement obsédés par les questions communautaires. Et je me suis rendu compte de ce problème quand je suis devenu Député fédéral…

  9. Jean
    Jean dit :

    Je relisais dans le forum du Soir ce commentaire qui devrait attirer l’attention de nos compatriotes du Nord.
    Leur volonté de séparatisme ne fait aucun doute .
    Si les données reprises dans ce commentaire sont exactes , ils feraient bien de réfléchir à deux fois.
    —————————————————————————————-
    Je cite texto :
    Pour séparer le pays, il faudra encore décider comment: vote unilatéral du parlement flamand, référendum national avec respect des frontières communautaires, à 50.0001% dans une communauté ou 66.6%, référendum par commune et redessinage complet des futures entités, … ?
    * Bruxelles contient 85% de francophones et il y en a 150.000 au minimum en Flandre ce qui signifie que la Flandre se verrait avec à peu près 1 millions de francophones sur son sol si ils intègrent Bruxelles.
    * Il n’y a quasi pas d’eau douce en Flandre excepté les cours d’eau, en effet, suite à l’activité industrielle, on a tant pompé qu’aujourd’hui il y a même des sources d’eau salées jusqu’à Bruxelles
    * Le réchauffement climatique va bouleverser l’ensemble du pays mais seule la Flandre devra supporter la montée des eaux tant de la mer du Nord que le recul des estuaires de l’Escaut et de la Meuse signifiant une montée des eaux entre 2 et 5 mètres pour la région d’Anvers
    * 40% de l’économie de la Flandre dépend des francophones, achèteront nou sencore flamand voir au même prix après la partition ou nous tournerons-nous rationnellement ou émotionnellement vers l’Allemagne et la France?
    * Comment décider la répartition de la dette?
    * Comment décider la répartition des fonds de pension?
    * Comment la Flandre va t’elle gérer l’augmentation du chômage suite à la fermeture des administrations fédérales qui emploient en majorité des flamands?
    * Si Bruxelles est indépendante ou rattachée à la Wallonie et que l’on applique la préférence régionale pour l’emploi, quid des flamands dont l’emploi dépend de Bruxelles?
    * Que faire pour l’entretien des routes dont tant sont partagées de manière chaotique entre les régions?
    * Que faire pour la conversion de la nationalité, la Flandre acceptera t’elle de donner cette nouvelles nationalité à tous les anciens belges qui le demandent, à seulement ceux qui résident sur son territoire ou y aura t’il des critères d’éligibilité?
    * qu’adviendra t’il des flamands installés dans l’ancienne Belgique mais hors de Flandre?
    * Comment séparer l’armée (bon, la marine, c’est une évidence 🙂 )

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.