police routes

Manque d’effectifs à la police de la route du Hainaut : les recrutements prennent trop de temps !

Les derniers accidents survenus sur les autoroutes, associés aux nombreux chantiers présents actuellement dans la province du Hainaut, mettent la patience des automobilistes à rude épreuve et mettent sous pression les policiers de la route qui ne sont pas assez nombreux pour y faire face.

Face à cette situation, ces derniers sont sur les genoux et attendent des renforts avec insistance. Un préavis de grève a même été déposé. J’ai donc, de nouveau , interrogé le Ministre de l’Intérieur, ce mercredi 25 octobre, pour l’exhorter à apporter des renforts le plus vite possible.

Dans sa réponse, celui-ci a reconnu qu’il y avait effectivement un manque de capacité partout et que ses services étaient occupés à recruter mais que cela prenait trop de temps !

 Plus spécifiquement, concernant la police fédérale de la route du Hainaut, le Ministre a cependant ajouté que cette dernière bénéficiera  d’un renfort du corps d’intervention de la Direction de coordination et d’appui du Hainaut et ce, à raison de deux membres opérationnels par jour.

Un moindre mal à mes yeux !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *