Fraude transfrontalière : Eric Thiébaut inquiet de la réduction des contrôles douaniers la nuit et les week-ends.

Suite à la mise en œuvre de nouvelles directives contraignant les douaniers à réduire leurs prestations lors des nuits et les week-ends, le député Eric Thiébaut a interrogé le Ministre des Finances pour connaître le bien fondé d’une telle mesure.

Les Douanes et Accises ont, en effet, demandé au personnel extérieur de diminuer les contrôles la nuit et les week-ends pour réduire des primes de 8 euros brut par heure les samedis et nuits, et de 16 euros brut le dimanche.

Parmi les questions posées, Eric Thiébaut a souhaité savoir si le Ministre confirmait cette décision et si celle-ci ne provoquerait pas des effets inverses par rapport aux objectifs fixés par le gouvernement, en particulier en matière de lutte contre la fraude.

Dans sa réponse, le Ministre des Finances a reconnu « qu’il y avait un impact budgétaire significatif lorsque des services fournissaient des prestations en dehors des heures normales de travail. Dès lors, compte tenu de ces conséquences budgétaires, des directives ont effectivement été rédigées, dans lesquelles le nombre de contrôles pendant la nuit et le week-end à l’intérieur du pays a été limité »

Par contre, aux frontières extérieures, dans les ports et les aéroports, la Ministre a souligné que la nature du travail était différente et qu’on travaille en équipes successives ( « shift »), de sorte que l’Administration Générale des Douanes Accises puisse mener ses activités en accord avec les réalités économiques.

Dans ce cadre, afin d’arrêter des marchandises illégales à la frontière extérieure, le ministre a indiqué que 62 fonctionnaires supplémentaires ont été affectés aux services de recherches, compétents pour la lutte contre la fraude organisée.

Il a aussi ajouté « qu’ en 2013-2014, 385 nouveaux douaniers sont recrutés pour travailler en shift aux frontières extérieures et dans des services qui sont directement concernés par l’arrêt de marchandises illégales et la détection de trafics non signalés ou de mouvements de marchandises suspects dans les ports et les aéroports ».

Pour le député Eric Thiébaut, il s’agit ici d’éléments de réponse rassurants dans l’optique d’un renforcement de la lutte contre la fraude transfrontalière !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *