Fort sensibilisés par la situation d’anciens travailleurs de Bell Téléphone frappés par un cancer, les députés Eric Thiébaut et Franco Seminara soutiennent l’idée proposée par le Secrétaire d’Etat aux Affaires sociales de s’adresser au Fonds des maladies professionnelles.

L’objectif est de permettre l’ouverture d’une enquête afin de faire un lien éventuel entre les maladies développées et l’exposition à des produits toxiques.

Pour rappel, les deux députés avaient relayé l’information au Secrétaire d’Etat, Philippe Courard, en l’interpellant au Parlement. C’est ce qui a permis à ce dernier de prendre connaissance de l’inquiétude et des interrogations qui touchent les anciens travailleurs de la firme Bell Téléphone à Wasmes.

En effet, d’après leurs témoignages, ils seraient plusieurs dizaines à avoir été ou à être touchés par des cancers, majoritairement du sein et des voies digestives.

Alors qu’aucune demande n’a été introduite à ce jour concernant l’un ou l’autre cas de cancer, les deux députés se réjouissent de l’appel lancé aux anciens travailleurs.

Il s’agit là, selon eux, d’une première réponse importante qui va dans le bon sens dans la perspective d’obtenir une indemnisation.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.