Ce 11 juin, en séance plénière de la Chambre, j’ai interrogé le Ministre des Finances pour l’alerter sur les énormes files d’attente qui se forment actuellement devant les bureaux des contributions.

A Mons en particulier, suite à la centralisation des services et la fermeture de nombreux bureaux régionaux, des citoyens doivent parfois attendre plus de quatre heures pour être reçus.

Cette situation est inacceptable! J’ai donc demandé au Ministre des Finances s’il comptait prendre des mesures pour améliorer l’accueil des contribuables, s’il envisageait d’élargir les plages d’accueil pour les citoyens et s’il examinait la possibilité de détacher du personnel dans les communes qui souhaiteraient organiser des permanences fiscales?

Malheureusement, aucune de mes questions n’a trouvé un écho favorable. Aucune proposition de solution n’a été avancée.

Le Ministre des Finances s’est contenté de reconnaître que «la période Tax-on-web reste une période critique en matière d’accueil des contribuables, particulièrement au mois de juin, car aucun bâtiment ne peut accueillir un tel afflux de visiteurs en si peu de temps dans des conditions de sécurité et de confort optimales, tant pour le public que pour les agents».

Le Ministre des Finances ne semble pas être conscient des problèmes rencontrés par de nombreux de nos concitoyens en cette période délicate de déclaration fiscale, ni des conditions de travail difficiles des agents !

Dans ma commune, des permanences fiscales seront organisées par des bénévoles qui connaissent cette matière car ma demande de mise à disposition de personnel des Finances m’a été refusée !

Le manque de personnel est donc criant en cette période critique pour l’administration fédérale des Finances !
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.