La volonté du gouvernement fédéral de réaliser des économies dans le domaine de la justice de paix suscite de nombreuses interrogations dans les cantons de Mons-Borinage, notamment parmi les magistrats concernés.

Dans ma région, la fusion envisagée des bureaux de justice de paix concerne surtout le canton de Dour qui disparaîtrait pour être recentré sur Colfontaine. Ce qui signifie des déplacements plus longs pour de nombreux habitants et une justice toujours plus éloignée du citoyen !

Bien que le bureau dourois soit fermé depuis un an pour une panne de chauffage, de nombreux justiciables de Dour et des environs espèrent toujours voir leur siège rouvrir pour ne plus devoir se rendre jusque Colfontaine.

Le Ministre de la Justice veut-il ou non réhabiliter le bureau de Dour en réparant les problèmes techniques actuels ? Si pas, en cas de fermeture définitive, compte-t-il réaliser des investissments au siège de Colfontaine pour améliorer les conditions de travail du personnel et l’accueil des citoyens ?

Concernant le bureau de justice de paix de Boussu, le Ministre envisage-t-il un quelconque changement ? Etant donné l’étendue du territoire concerné, le maintien de celui-ci est-il assuré pour les habitants de l’entité ?

Enfin, à Mons, bien que la réorganisation envisagée ne concerne pas les cantons 1 et 2, des craintes relatives au non remplacement de magistrats existent. Si tel était le cas, non seulement la charge de travail s’alourdirait mais on risque de créer un arriéré qui n’existe pas en justice de paix. Une situation qu’il convient d’éviter à tout prix !

Dès lors, je souhaiterais que le Ministre confirme qu’aucune diminution de personnel n’est envisagée dans les cantons de Mons et que le remplacement de magistrats partant prochainement à la retraite est prévu.

Eric Thiébaut, Député fédéral socialiste
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.